Menu Fermer

Les 3 ingrédients d’un désencombrement réussi

Ca y est, vous êtes décidé-e à démarrer le tri ?

Avant de sortir les sacs poubelles et de foncer acheter de belles boîtes de rangement toutes neuves, je vous propose de rassembler ces 3 ingrédients.

Ils vous aideront à savoir où vous allez, et surtout à aller au bout sans vous décourager !

3 ingrédients desencombrement réussi

1. Définir le résultat que vous voulez obtenir et pourquoi 

« Mais enfin, c’est évident ! Je veux trier pour que ce soit rangé » !

Ça paraît si évident qu’on ne prend pas la peine de définir très précisément le but souhaité.

On s’empresse de foncer tête baissée.

Problème : sans objectif auquel se raccrocher, on risque de laisser tomber à la première difficulté.

Pour savoir où vous allez et faire monter en flèche votre motivation, prenez le temps de réfléchir en amont à ce que vous voulez obtenir.

Demandez-vous :

  • A quoi voulez vous que votre habitat, ou l’espace à trier,  ressemble quand vous aurez fini ?
  • Quelle est la raison principale pour laquelle vous voulez faire ce tri ?
    Est-ce en vue d’un déménagement ? Pour préparer l’arrivée d’un-e nouvel-le occupant-e à la maison (bébé, amoureux-se, …)
    Parce que vous ne supportez plus tous ces objets accumulés pendant trop d’années et que vous voulez reprendre le dessus ? 
    Pour une maison plus facile à ranger ?
    Pour le côté émotionnel ? Par exemple, le besoin de lâcher tout ce qui ne vous ressemble plus à l’occasion d’une transition professionnelle,  d’une rupture amoureuse…

2. Adopter la méthodologie qui fonctionne le mieux pour vous 

Votre plan d’action va vous aider à avancer pas à pas, sans débordement.

Décidez à l’avance l’espace à délimiter, le temps à y consacrer, les critères sur lesquels vous allez jeter, garder ou donner.

  • Par quel espace allez-vous commencer : une pièce ou un meuble en particulier (le placard de l’entrée ) ? Ou bien plutôt une catégorie d’objets (les vêtements) ?
  • Est-ce que vous allez désencombrer un soir en semaine par petites périodes de 30 minutes ? Vous y plonger un week-end ou une partie de vos congés ? Allez-vous utiliser un chrono pour vous aider à vous concentrer sur une durée de temps précise ?
  • Quel est votre critère de décision ? L’utilité,  le côté écologique, la beauté, le plaisir que vous avez à utiliser ou à voir cet objet dans votre environnement ?

Avouez : un chrono réglé sur 30 minutes pour éliminer les vieilles fournitures des tiroirs du bureau, ça fait tout de suite moins peur que de penser qu’on va passer le weekend enseveli-e sous une montagne de photos, bouquins et bibelots du salon tout entier !

3. Être prêt-e à accueillir les émotions qui vont se manifester en chemin.

Mieux vaut le savoir d’avance, les émotions font partie du voyage quand on désencombre !

C’est même pour les éviter que l’on se trouve les meilleures excuses du monde pour ne pas trier.

Il y aura du découragement. Mais il ne vous arrêtera pas si vous apprenez à l’accueillir et à le dépasser. 

Il y aura peut être de la culpabilité à laisser partir certains objets.

Ou de la nostalgie en voyant rejaillir des tranches de vie. 

Savoir là aussi entendre les émotions sans s’y perdre, ni faire comme si elles n’existaient pas, fera de ce tri une expérience libératrice et transformatrice ! 

Et le plus important : il y aura aussi beaucoup de joie, de soulagement et de fierté d’avancer pas à pas jusqu’au jour où vous aurez fini de trier.

Alors donnez-vous le temps de savourer et de vous féliciter 🙂

Pour commencer à désencombrer en vous amusant, rejoignez le défi gratuit. Ça dure 5 jours et vous allez trouver ça si facile de jeter ! Embarquez par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.